orSign up

Follow us:
wechat

La Chine est déterminée à faire du corridor d’innovation des sciences et techniques Guangzhou-Shenzhen la Silicon Valley chinoise

2017-October-12       Source: Newsgd.com

Au cœur du delta de la rivière des Perles, la région la plus développée de la Chine, une ceinture économique s’étendant sur une superficie de 11000 km2 à Guangzhou, Shenzhen et Dongguan et mesurant plus de 180 kilomètres de long, a été officiellement nommée le corridor d’innovation des sciences et techniques GZ-SZ.

Au cœur du delta de la rivière des Perles, la région la plus développée de la Chine, une ceinture économique s’étendant sur une superficie de 11000 km2 à Guangzhou, Shenzhen et Dongguan et mesurant plus de 180 kilomètres de long, a été officiellement nommée le corridor d’innovation des sciences et techniques GZ-SZ. Les décideurs déclarent sans détours que le corridor sera construit à la hauteur des pôles célèbres d’innovation technologique dans le monde entier tels que la Silicon Valley et Boston. En appliquant la stratégie du développement axée sur l’innovation, le gouvernement chinois va faire pleinement de ce corridor la Silicon Valley à la chinoise, une puissance importante dans le développement d’innovation de la Chine.

Selon la planification élaborée par le Comité du PCC pour la province du Guangdong et le gouvernement du Guangdong, à ce projet ambitieux, le corridor devrait être achevé d'ici 2030 et ses perspectives pourront être évaluées jusqu’en 2050. Son positionnement stratégique consiste à être perçu comme la source d’innovation d’industries scientifiques et technologiques mondiales, l’avant-garde de la réforme des régimes technologiques chinois, la zone en possession des principales innovations des techniques internationales de la région de la Grande Baie Guangdong-Hongkong-Macao, la zone essentielle modèle d’innovation nationale dans le delta de la rivière des Perles. D’après des observateurs, fort en innovations technologiques et ayant un grand marché, le corridor va sûrement favoriser le développement d’innovation du sud de la Chine et l’édification de la région de la Grande Baie Guangdong-Hongkong-Macao une fois qu’il joue son rôle d’intégrer et rassembler des ressources innovantes.

En avril, dans ses instructions sur le travail du Guangdong, le président chinois Xi Jinping lui a demandé d’apporter du soutien à tout le pays dans la réforme de l’offre, l’application des stratégies du développement axées sur l’innovation et la création du nouveau système de l’économie ouverte. Au cours du douzième congrès du PCC dans la province du Guangdong en mai, les instructions du président Xi ont été mises en œuvre pendant lequel la création du corridor d’innovation des sciences et techniques Guangzhou-Dongguan-Shenzhen a été émise pour la première fois. D’où la popularité fulgurante de la conception du corridor d’innovation des sciences et techniques Guangzhou-Shenzhen qui a attiré de l’attention et provoqué de vives discussions de l’extérieur.

Les opinions les plus répandues au sujet de ce corridor sont qu’il est une « autoroute » d’innovation scientifique et technologique de premier rang mondial. « L’intégration et l’assemblage des ressources innovantes tout au long de l’autoroute Guangzhou-Shenzhen permettront non seulement d’attirer des ressources technologiques comme des talents chinois, des techniques et des capitaux, mais aussi d’assembler des ressources innovantes comme des talents internationaux, des capitaux, des techniques grâce à Hongkong. En outre, cela permettra l’interconnection des ressources innovantes entre les trois villes Guangzhou, Shenzhen et Hongkong et en même temps stimule la transmission des résultats d’innovation à l’extérieur. Ainsi sera le corridor devenu une ceinture d’innovation scientifique et technologique. Vue sous l’aspect de la région de la Grande Baie, l’autoroute GZ-SZ est la coopération des innovations scientifiques et technologiques entre ces deux villes ; elle sert également de passage important à la connexion avec les innovations technologiques internationales. » a indiqué Zhang Xiaoqiang, chef adjoint exécutif du CEEIC (le Centre pour les échanges économiques internationaux de la Chine).

Aux yeux de nombreux entrepreneurs, le corridor joue aussi un rôle de la cohésion, une hyper-grande chaîne industrielle. Des entreprises du numéro un et celles en puissance sont répandues dans ce corridor, comme des perles qui forment " un collier d’innovation ».

Les opinions principales sont que la création du corridor d’innovation des sciences et techniques accélérera l’intégration des ressources innovantes régionales et le flux des éléments innovants, et poussera le développement axé sur l’innovation du delta de la rivière des Perles même celle du Guangdong, de Hongkong et de Macao.

Ces dernières années, Guangdong est en voie d’accélération de l’amélioration de la structure industrielle en appliquant pleinement des stratégies du développement axées sur l’innovation. En 2016, le nombre total annuel des brevets de concession est de 250000, le nombre annuel des brevets internationaux acceptés est de vingt mille; on compte plus de 160000 brevets valides dans la province. Tous ces trois indices sont en tête en Chine. Actuellement, il y a à peu près vingt mille entreprises de la haute technologie au Guangdongs qui totalisent de plus de 30% des entreprises d’innovation de toutes sortes. De plus, le nombre des sociétés des techiniques de pointe du Guangdong se place aussi au premier rang en Chine.

Selon Ma Xiangming, ingénieur en chef de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la province du Guangdong, la région sur la rive est de la rivière des Perles axée sur Guangzhou et Shenzhen a déjà formé une zone intégrée où les villes se sont étroitement liées dans le domaine des industries des villes, des infrastructures etc. Cette zone intégrée a déjà créé une écologie d’innovation dont le noyau est l’entreprise. Les grandes entreprises jouent le rôle principal dans la demande de brevet. Elles se réunissent autour de Guangzhou et Shenzhen tandis que les PME se trouvent principalement dans les zones de concentration des industries manufacturières comme les régions le long de l’autoroute GZ-SZ. La création du corridor d’innovation GZ-SZ ainsi que l’intégration et le flux des ressources peuvent jouer un rôle de “complémentarité”.

En plus des avantages portés au Guangdong, l’impact du corridor sur la région de la Grande Baie Guangdong-Hongkong-Macao fait aussi l’objet de l’attention.

« Sous l’influence de le théorie compétition-coopération durant trente années, des villes du delta de la rivière des Perles comme Guangzhou, Shenzhen, Dongguan ont témoigné du signe de la division horizontale du travail, notamment les deux villes centrales Guangzhou et Shenzhen. » a indiqué Ma Xiaoming. L’amélioration de la structure des industries concerne la coopération et la coordination entre les villes. Le modèle de la division verticale du travail dans lequel Hongkong et Macao se concentrent sur les ventes et le delta de la rivière des Perles se spécialise dans la fabrication, n’a aucun espoir de continuer. Par conséquent, il faut plus de collaborations horizontales et le corridor d’innovation correspond exactement à celles-ci.

« La région de la Grande Baie Guangdong-Hongkong-Macao est le moyen principal pour améliorer la structure des industries et atteindre le niveau mondial des agglomérations urbaines. Toutes les agglomerations urbaines du niveau mondial sont axées sur le secteur des services. Néanmoins, quant au delta de la rivière des Perles, le secteur des services est à l’origine de l’industrie manufacturière. Conséquemment, l’innovation des sciences et techniques est la seule issue possible. » a-t-il ajouté.

Guangzhou, Shenzhen et Dongguan ont une superficie de plus de 11800 km2. Leur superficie ne représente que 15% du delta de la rivière des Perles, mais le PIB de ces trois villes totalise de presque 60% de celui du delta. Elles ont particulièrement jeté une base solide dans l’économie d’innovation. On y trouve plus de 60% des entreprises de la haute technologie. Guo Wanda, Vice-président exécutif de l’Institut chinois de développement (CDI) à Shenzhen a déclaré, « Guangzhou, Shenzhen et Dongguan ont formé un corridor où les industries sont fortement concentrées. Cela paraît un phénomène géographique. En fait, c’est la concentration intensive des talents, de la culture et des industries. »

À présent, une série des entreprises avancées sont déjà répandues dans ce corridor d’innovation composé de Guangzhou, Shenzhen et Dongguan. Huit entreprises locales figurant dans le classement Fortune des 500 y prennent racine. Des entreprises célèbres mondiales s’y épanouissent telles que Huawei, Tencent, ZTE, DJI, OPPO, VIVO etc.

« Il y a plusieurs autoroutes importantes dans le monde, comme la route 101 de la Silicon Valley, la route 128 de Boston etc. Les éléments d’innovations se sont associés le long de la route. C’est ainsi que l’agglomération d’innovation s’est formée. » a indiqué M. Guo. « Le corridor signifie que les industries, les éléments essentiels d’innovation, les entreprises s’y rassemblent et puis l’agglomération d’innovation s’y forme. Le corridor d’innovation des sciences et techniques Guangzhou-Shenzhen a déjà rempli ces conditions exigées» a-t-il expliqué.

Editor: Steven

Scan to share on WeChat

Scan to follow us on WeChat

0
Most popular
Day |
Week |
Month
Key Words

Home|About us|Contact us|Southcn.com

© 2015 WWW.NEWSGD.COM. All rights reserved.

2015 WWW.NEWSGD.COM. All rights reserved.|Registered number 020074| 粤公网安备 44010402000511号